Formalité # 3 : L'hébergement en Angleterre

Publié le 13 Février 2013

Formalité # 3 : L'hébergement en Angleterre

Pour rappel, je vais partir dans une sorte de road trip à budget limité, donc les chambres d'hôte, les Beds & Breakfasts et les hôtels, très peu pour moi.

En terme d'hébergement, il existe des solutions atypiques vraiment sympas comme le Wwoofing (on est logé chez l'habitant en échange de menus travaux) et le Couchsurfing (les habitants ouvrent les portes de leurs chambres d'amis aux visiteurs avec pour mettre mot la convivialité, la découverte de nouvelles personnes et cultures).

Il y a aussi les fameuses auberges de jeunesse très répandues en Angleterre, les chambres disponibles en colocation et sous-louées à la semaine bien souvent, ou les familles d'accueil (comme lors de mon séjour linguistique à Londres en 2006).

Parmi ces solutions d'hébergement à bas coût, j'ai sélectionnées celles qui correspondent à mes besoins réels : pas cher et avec une connexion Wifi gratuite, ce dernier point étant trèèèèès important pour convenir de RDVs avec les laboratoires que je visiterai et leur en mettre plein la vue en étudiant à fond leurs publications scientifiques.

Le soucis des auberges de jeunesse, même celles équipées d'Internet, c'est que l'on ne paie que l'hébergement et la seule façon de se restaurer reste la nourriture à emporter qui est bien trop chère sur le long terme (comparé à un repas fait maison). De plus, j'aimerais avoir confiance en le lieu où je passe mes nuits et y laisser ma valise pendant mes entretiens...

Au final, avec les familles d'accueil, le couchsurfing et les chambres en colocation, j'ai plein de possibilité pour trouver un point de chute par ville où je me rendrai. Evidemment, je compte bien avoir d'autres adresses sous le coude en cas de mauvaises surprises... quitte à aller au premier hôtel venu si c'est vraiment la galère.

Rédigé par Cyrielle (Platinegirl)

Commenter cet article