Bath, Jane Austen et moi...

Publié le 30 Mai 2013

Bath, Jane Austen et moi...

Article écrit le 29 mai au soir.

Vous l'aurez compris à mon article d'hier : je savais que je profiterais à fond de Bath grâce à son lien étroit avec Jane Austen. Aussi, aujourd'hui, pour changer, au lieu de juste vous montrer de belles photos sur le blog, je fais guide touristique, je vais partager avec vous Bath et Jane Austen.

Hier, ma journée de visite a commencé avec une visite guidée gratuite de Bath, organisée par l'office du tourisme. Nous étions une bonne centaine à attendre nos guides au niveau des fameux bains romains de Bath (eau sulfurée à 47°C - je n'ai pas visité l'endroit car trop cher), face à l'Abbey Church du XVème siècle (visite prévue pour demain, c'est gratuit ! ). Dire que les visites sont organisées deux fois par jour toute l'année : Bath est la seconde ville la plus visitée d'Angleterre, après Londres !

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Avec mon groupe d'une vingtaine de personnes, nous avons parcouru, pendant deux heures, la ville en long, en large et en travers. Au programme, notamment, la découverte du génie architectural de John Woode, père et fils, qui, au cours du XVIIIème siècle, ont oeuvré pour rendre la ville magnifique. D'ailleurs, elle est si belle que, pendant la seconde guerre mondiale, pour riposter à la destruction de la belle Cologne, les Allemands ont choisi de bombarder Bath, après lecture d'un guide touristique. On notera qu'ils ont heureusement manqué de chance dans leurs tirs !

Le Royal Crescent (croissant royal) est cet ensemble de 30 maisons mitoyennes qui sont bâties en pierres de Bath. Jane Austen aimait se promener dans les environs. A l'époque, la pelouse était une sorte de terrain fermier, la ville de Bath était en effet très réduite en taille !

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Le Circus, c'est une place circulaire de 30 façades identiques, au milieu desquelles trônent 5 arbres victoriens (et les Allemands ont réussi à viser pile entre ces arbres avec une bombe, et n'ont donc rien gâché). De nombreux grands noms y ont vécu, notamment Nicolas Cage, et une seule maison vaut dans les 6 millions d'euros...

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Près de ces deux endroits trône Queen Square, une place verdoyante où Jane Austen aimait se promener. En effet, elle habitait au 20 Gay Street, lorsqu'elle était à Bath (en fait, elle a déménagé plusieurs fois), une rue qui donne sur cette place.

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Une des héroïnes de Jane Austen, Catherine Morland (dans "Northanger Abbey"), adorait faire son shopping dans la rue Milsom (vous aurez plus de photos demain). Cette rue toujours aussi commerçante a également été citée dans "Persuasion", d'ailleurs.

Après ma visite guidée, il était 12h30, et je me suis ruée vers le restaurant "The Pump Room", lui aussi cotoyé par Jane Austen et ses héroïnes, notamment parce qu'il donne sur les bains romains et possède une fontaine d'eau sulfurée. Au programme, dans une énorme salle de restauration très chic, avec un maître d'hôtel, des dizaines de serveurs en tenue chic, un pianiste qui joue des airs de l'époque... un repas très bon et pas si cher que ça vu la quantité, la qualité et le service. Pour 17 pounds, j'ai pris mon temps et j'ai dégusté chaque bouchée de ... une boisson fruitée et mentholée (très bonne), du saumon fumé avec une sauce à la crème fraîche, un bol de pommes de terre à la menthe et une assiette de dégustation de fromages anglais (avec du céleri, un chutney et des crackers, dont les crackers de Bath ("Bath Oliver"), créés au XVIIIème siècle par le Docteur Oliver. J'ai aussi mangé tout le pain, tant qu'à faire ! ^^

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Par la suite, mes pas m'ont mené jusqu'au Jane Austen Centre, un petit musée, situé sur Gay Street, où l'on nous raconte l'histoire de cette dame, puis on déambule dans quelques mètres carrés pour découvrir sa vie plus en détail. Pour 8 livres, cela fait cher mais, quand on aime... on ne compte pas ! Je n'ai pas pu aller prendre un thé dans l'étage attenant (trop de monde), mais j'ai réservé pour demain !

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

A la place, je suis allée visiter l'Assembly Room, où Jane Austen déambulait le soir. C'est un beau bâtiment avec une salle pour danser, une salle pour jouer aux cartes et une autre pour boire le thé. Maintenant, c'est dans la "card room" que l'on peut prendre un thé, ce que j'ai fait ! Dans l'enceinte du bâtiment, il y a un musée de la mode très couru. J'aurais adoré y aller mais l'entrée est bien trop chère. A la place, j'ai acheté deux petits bijoux à la boutique du musée et dévoré des yeux les nombreux ouvrages sur la mode...

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Ensuite, j'ai déambulé en ville, sous la pluie (celle-ci s'est manifestée à 16h). La suite, ce sera pour demain, je vous laisse avec une pancarte typique de l'humour anglais :

Bath, Jane Austen et moi...

Rédigé par Cyrielle

Commenter cet article

Alice 30/08/2013 17:03

Ahlala tu me fais rêver! Quelles belles photos! Je rêve d'aller à Bath!