Publié le 31 Mai 2013

Article écrit le 30 mai au soir.

La journée d'hier était chargée, je ne m'en suis aperçue que ce matin en constatant que mes jambes tiraient (Bath est une ville en pente, j'ai dû plus forcer que je ne l'ai pensé). Aujourd'hui, ma liste de choses à faire était bien plus réduite, j'ai donc pu en profiter pour me reposer et bosser dans un café.

J'ai quand même visité l'Abbey Church, revu le Royal Crescent et Circus, découvert deux bonnes adresses Le Routard (une fromagerie où j'ai acheté du stilton, un fromage bleu très fort, et un restaurant de bagels), pris mon thé (avec des crumpets) à Jane Austen Centre... Je vous laisse admirer tout cela !

Sur la dernière photo, vous pouvez voir l'homme le plus photographié d'Angleterre, le monsieur qui se tient depuis six ans à l'entrée du Jane Austen Centre.

Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2
Bath, partie 2

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 30 Mai 2013

Bath, Jane Austen et moi...

Article écrit le 29 mai au soir.

Vous l'aurez compris à mon article d'hier : je savais que je profiterais à fond de Bath grâce à son lien étroit avec Jane Austen. Aussi, aujourd'hui, pour changer, au lieu de juste vous montrer de belles photos sur le blog, je fais guide touristique, je vais partager avec vous Bath et Jane Austen.

Hier, ma journée de visite a commencé avec une visite guidée gratuite de Bath, organisée par l'office du tourisme. Nous étions une bonne centaine à attendre nos guides au niveau des fameux bains romains de Bath (eau sulfurée à 47°C - je n'ai pas visité l'endroit car trop cher), face à l'Abbey Church du XVème siècle (visite prévue pour demain, c'est gratuit ! ). Dire que les visites sont organisées deux fois par jour toute l'année : Bath est la seconde ville la plus visitée d'Angleterre, après Londres !

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Avec mon groupe d'une vingtaine de personnes, nous avons parcouru, pendant deux heures, la ville en long, en large et en travers. Au programme, notamment, la découverte du génie architectural de John Woode, père et fils, qui, au cours du XVIIIème siècle, ont oeuvré pour rendre la ville magnifique. D'ailleurs, elle est si belle que, pendant la seconde guerre mondiale, pour riposter à la destruction de la belle Cologne, les Allemands ont choisi de bombarder Bath, après lecture d'un guide touristique. On notera qu'ils ont heureusement manqué de chance dans leurs tirs !

Le Royal Crescent (croissant royal) est cet ensemble de 30 maisons mitoyennes qui sont bâties en pierres de Bath. Jane Austen aimait se promener dans les environs. A l'époque, la pelouse était une sorte de terrain fermier, la ville de Bath était en effet très réduite en taille !

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Le Circus, c'est une place circulaire de 30 façades identiques, au milieu desquelles trônent 5 arbres victoriens (et les Allemands ont réussi à viser pile entre ces arbres avec une bombe, et n'ont donc rien gâché). De nombreux grands noms y ont vécu, notamment Nicolas Cage, et une seule maison vaut dans les 6 millions d'euros...

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Près de ces deux endroits trône Queen Square, une place verdoyante où Jane Austen aimait se promener. En effet, elle habitait au 20 Gay Street, lorsqu'elle était à Bath (en fait, elle a déménagé plusieurs fois), une rue qui donne sur cette place.

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Une des héroïnes de Jane Austen, Catherine Morland (dans "Northanger Abbey"), adorait faire son shopping dans la rue Milsom (vous aurez plus de photos demain). Cette rue toujours aussi commerçante a également été citée dans "Persuasion", d'ailleurs.

Après ma visite guidée, il était 12h30, et je me suis ruée vers le restaurant "The Pump Room", lui aussi cotoyé par Jane Austen et ses héroïnes, notamment parce qu'il donne sur les bains romains et possède une fontaine d'eau sulfurée. Au programme, dans une énorme salle de restauration très chic, avec un maître d'hôtel, des dizaines de serveurs en tenue chic, un pianiste qui joue des airs de l'époque... un repas très bon et pas si cher que ça vu la quantité, la qualité et le service. Pour 17 pounds, j'ai pris mon temps et j'ai dégusté chaque bouchée de ... une boisson fruitée et mentholée (très bonne), du saumon fumé avec une sauce à la crème fraîche, un bol de pommes de terre à la menthe et une assiette de dégustation de fromages anglais (avec du céleri, un chutney et des crackers, dont les crackers de Bath ("Bath Oliver"), créés au XVIIIème siècle par le Docteur Oliver. J'ai aussi mangé tout le pain, tant qu'à faire ! ^^

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Par la suite, mes pas m'ont mené jusqu'au Jane Austen Centre, un petit musée, situé sur Gay Street, où l'on nous raconte l'histoire de cette dame, puis on déambule dans quelques mètres carrés pour découvrir sa vie plus en détail. Pour 8 livres, cela fait cher mais, quand on aime... on ne compte pas ! Je n'ai pas pu aller prendre un thé dans l'étage attenant (trop de monde), mais j'ai réservé pour demain !

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

A la place, je suis allée visiter l'Assembly Room, où Jane Austen déambulait le soir. C'est un beau bâtiment avec une salle pour danser, une salle pour jouer aux cartes et une autre pour boire le thé. Maintenant, c'est dans la "card room" que l'on peut prendre un thé, ce que j'ai fait ! Dans l'enceinte du bâtiment, il y a un musée de la mode très couru. J'aurais adoré y aller mais l'entrée est bien trop chère. A la place, j'ai acheté deux petits bijoux à la boutique du musée et dévoré des yeux les nombreux ouvrages sur la mode...

Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...
Bath, Jane Austen et moi...

Ensuite, j'ai déambulé en ville, sous la pluie (celle-ci s'est manifestée à 16h). La suite, ce sera pour demain, je vous laisse avec une pancarte typique de l'humour anglais :

Bath, Jane Austen et moi...

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 29 Mai 2013

Let's go take a shower at Bath !

Article écrit le 29 mai au matin.

Hier, j'ai quitté Cardiff pour Bath, avec un court arrêt de 2h à Bristol, le temps pour moi de prendre une douche de pluie car je voulais voir un peu cette ville autoproclamée "vice-capitale anglaise du shopping" ! Et une douche, j'en ai pris une autre en arrivant à Bath (bath signifiant "bain", vous comprenez sûrement le titre de cet article ! ).

Difficile de visiter une ville sous la pluie, alors je suis aux anges depuis ce matin car ils avaient prévu des averses et le soleil est au RDV, dans un ciel plus-bleu-tu-meurs. Je tenais vraiment à visiter en bonne et dûe forme Bath depuis que j'ai développé une petite addiction à Jane Austen qui y a vécu, y a écrit ses premiers livres et a fait de cette ville une célébrité à part entière dans "Northanger Abbey" et "Persuasion". Jusqu'à présent, j'ai vu quasiment tous les films et TV films relatifs à sa vie et à ses livres, j'ai lu tous les livres (sauf Orgueil et Préjugés, mais j'ai bien dit "pour l'instant"), j'ai plusieurs articles à son effigie suite à une commande Internet au Jane Austen Centre qui se trouve... à Bath, bien évidemment ! J'ai même le CD de la bande originale de "Orgueil et Préjugés" de Joe Wright (celui avec Keira Knightley).

Bref, vous l'aurez compris, j'ai beaucoup de choses à voir, ici, en deux jours. A l'heure où je vous écris, j'attends le début de la visite "Walking Tour" de Bath, à pied, organisée gratuitement par l'office du tourisme. Et la journée est loin d'être terminée, je prévois de tout voir ou presque ! Pour tout dire, j'ai même envie de visiter l'Abbey victorienne qui siège en plein coeur de la ville, alors que je ne suis pas du tout portée sur les visites de bâtiments religieux... Pire encore, j'ai même envie de goûter la fameuse eau sulfurée des thermes... Docteur, je suis atteinte de JaneAustenite, n'est-ce pas ?

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 28 Mai 2013

Visite express de Cardiff

Article écrit le 27 mai au soir.

Depuis mon arrivée à Cardiff, je n'avais pas eu l'occasion de visiter "proprement" la ville. Visiter était donc le programme de cet après-midi, mais le temps n'a pas joué en ma faveur. Certes, j'ai pu prendre quelques photos, mais je ne suis pas sortie de la "zone de confiance" où j'étais où j'ai déambulé ces derniers jours : l'hyper-centre-ville de Cardiff. En effet, sans parapluie, sans manteau et tout, difficile de visiter Cardiff Bay sous la pluie, par exemple. Sans compter que j'avais quelques achats à faire (achats d'importance extrême : un jean, un sac pour sortir le soir...).

Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff
Visite express de Cardiff

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 27 Mai 2013

Article écrit le 27 mai, dans la journée.

Hier, le soleil était au RDV donc, avec mon hôte et une dizaine de ses amis, nous avons investi un énorme parc en plein coeur de Cardiff, où nous avons fait un barbecue, joué à des jeux de société... C'était très sympa, et reposant pour la nuit qui nous attendait : pubs + nightclubs, pour danser jusqu'à la fermeture, 3h du matin. De nouveaux tatouages sur ma main... !

Aujourd'hui est férié en Angleterre, mais c'est l'effervescence quand même en centre-ville de Cardiff. Au programme, pour moi : visite de la ville, un peu de shopping,...

Demain, je pars pour Bath où je vais en prendre plein les yeux. Je vais certainement me rendre au Jane Austen Center, vu que c'est grâce à cette auteure que je veux découvrir Bath (et parce que j'adore leur site Internet, où j'ai déjà eu l'occasion de commander des choses, quand j'étais en France).

Peut-être que, cette semaine, j'aurais des infos sur les deux réponses aux thèses que je convoite. C'est dur de se projeter dans le futur, de prendre des billets de bus, de postuler pour d'autres thèses, d'envoyer des requêtes de logements CouchSurfing... quand on est dans une telle expectative. Car, dès que j'ai une réponse positive, je pars à la recherche d'un logement (les étudiants finissent peu à peu leur année universitaire en ce moment, c'est donc le moment idéal pour chercher un logement). Bref, croisage de doigts, encore et toujours, quitte à avoir des crampes ! ^^

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 26 Mai 2013

A Cardiff, on fait la fête !

Article écrit le 26 mai, vers midi.

Après quelques heures de bus, je suis arrivée hier à Cardiff, dans le Pays de Galles. On voit tout de suite que les gens ici sont fiers de leur origine, car tous les panneaux sont traduits en gallois. Je suis soulagée que la langue anglaise soit quand même utilisée ici car, franchement, c'est du chinois pour moi, le gallois !

Au programme, hier soir, avec mon nouvel hôte : barbecue (car le beau temps est de retour depuis hier), puis TV pour suivre le match de football, puis sortie en pubs et boites (avec, pour preuve, la photo de ma main multitatouée). C'est fou le nombre de pubs et de night clubs qu'il y a ici ! (Et le nombre de personnes complètement ivres qui déambulent dehors à 2h du matin...)

Encore une fois, je me suis fait avoir par le fait qu'ici, on est obligés d'avoir une carte d'identité sur soi même quand on a 25 ans. Même pour acheter de l'alcool au supermarché. C'est assez perturbant quand cela fait 7 ans que l'on a atteint la majorité... Mais, finalement, grâce à mon accent français et à mon sourire, je n'ai pas été refoulée : ouf ! ^^

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 25 Mai 2013

Petite découverte de Leicester !

Article écrit le 24 mai dans l'après-midi.

Alors qu'il pleut un peu ici (mais on est loin du temps pourri que vous avez actuellement en France, hein ! ), je comprends maintenant pourquoi personne ne connait Leicester : il n'y a pas grand chose à voir... Personnellement, je connaissais de nom cette ville car, en janvier dernier, le Stade Toulousain a perdu, au rugby, contre Leicester, et parce qu'un fromage anglais, à pâte rouge, porte le nom de Red Leicester ! Ah, oui, et ils y ont retrouvé le squelette de Richard III récemment, dans cette ville !

Maintenant, je peux vous dire que cette ville est très portée sur le shopping (les arcades et centres commerciaux sont nombreux en centre ville, ils ont même 2 boutiques The Body Shop à quelques mètres l'une de l'autre...) mais qu'elle n'a pas grand chose à offrir. A moins que vous souhaitiez visiter le Space Center (sur l'espace et tout), mais il en coûte une dizaine de livres au moins par personne... Ce sera sans moi.

Et sinon, j'ai fait ma première donation dans une des nombreuses boutiques caritatives du pays, un livre anglais que je venais juste de finir (les Anglais ont le coeur sur la main, ils achètent tout en charity shops et y déposent ce qui ne leur sert plus).

Ce soir, au programme, une soirée sympa avec mon hôte et d'autres personnes.

Demain, départ pour Cardiff, dans le Pays de Galles ! On va éviter de parler rugby, mais je ne promets rien ! ^^

Petite découverte de Leicester !
Petite découverte de Leicester !
Petite découverte de Leicester !
Petite découverte de Leicester !

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 24 Mai 2013

Un petit coucou de Leicester en passant

Article écrit le 24 mai au matin. Je passe en coup de vent car mon ordinateur n'est pas branché donc sa batterie ne tiendra pas longtemps.

Hier, après quelques heures de bus, je suis arrivée à Leicester (prononcer "Lester", ou un truc comme ça), une ville où, avouons-le, il n'y a pas grand chose à faire , et j'ai paniqué car je n'arrivais pas à contacter mon hôte. Je m'imaginais, armée de mes valises et bagages, essayer de trouver un logement en urgence, alors qu'il n'y a pas d'auberge de jeunesse ici... Finalement, il avait oublié son téléphone chez lui, et j'ai réussi à trouver mon chemin et tout, ouf ! ^^

Aujourd'hui, je vais essayé quand même de découvrir un peu Leicester, malgré le temps très gris et humide (mais pas encore pluvieux), et d'aller à la recherche d'un endroit où je pourrais avoir Internet ET une prise, pour travailler un peu.

Demain, direction Cardiff (au Pays de Galles) où je passerais le week-end à danser, selon mon hôte ! Cela va être comique, vu que j'ai encore des courbatures suite à la soirée de mardi ! Je vous tiens au courant !

PS : En photo, je vous présente la shepherd pie qui est, en fait, une sorte de hachis parmentier avec de la viande cuisinée avec des carottes et tout, dessous, et, par-dessus, de la purée de pommes de terre. A noter que la viande n'est évidemment pas du cheval ! ^^

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 23 Mai 2013

Article écrit le 22 mai au soir.

J'ai passé ma journée à arpenter Newcastle. Mais si j'ai des courbatures partout, c'est surtout à cause des divers sprints que j'ai dû faire hier pour la chasse à l'homme. Je ne donnerais pas cher de ma peau si j'étais pourchassée par un lion en pleine savane...

J'ai donc eu l'occasion de découvrir Newcastle et si certains bâtiments sont magnifiques (cf plus bas), j'avoue avoir plus eu de coups de coeur pour certains musées que j'ai visité (l'entrée gratuite, ça aide à se cultiver).

- Le Discovery Museum, pour commencer, parce qu'il est interactif et que je n'avais pas honte de jouer avec des jeux pour enfants pour découvrir l'histoire de Newcastle à travers les âges.

- Le Laing Art Gallery, pour continuer, parce qu'il comporte quelques belles toiles impressionnistes (dont une de Gauguin).

- Le Baltic, enfin, parce qu'il est vraiment particulier avec ses collections éphémères d'oeuvres contemporaines (et parce que sa boutique donne envie de tout acheter).

Demain, je pars pour Leicester où je ne trouverai sûrement pas grand chose à visiter vu que cette ville n'est même pas répertoriée dans le Routard, à première vue ! ^^

PS : Aujourdh'ui, j'ai goûté un Shepard Pie fait maison : j'adore ! (Contrairement à ce que son nom indique, ce n'est pas une tarte ! )

Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...
Un petit tour à Newcastle...

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 22 Mai 2013

Article écrit le 22 mai au matin.

Désolée d'avoir tardé à publier mon article d'hier ! En fait, je suis carrément à l'Ouest en ce qui concerne les dates, donc j'avais programmé par erreur l'article d'hier à aujourd'hui !

Je ne m'en suis aperçu qu'hier super tard, étant donné que je n'ai pas eu accès à Internet de toute la journée. En effet, j'ai quitté Oxford à 8h40, et je suis arrivée à Newcastle à 16h55, comme prévu, après 8h30 de bus. Durant lesquelles je me suis aperçu que mon bus avait des prises électriques (mais pas Internet, donc j'ai bossé sur mon ordinateur, regardé une sitcom en mangeant...) ! Franchement, je me demande si j'ai bien les yeux en face des trous car c'est typiquement le genre de bus National Express que je prend depuis plus d'un mois et ce n'est que maintenant que je calcule ces prises ! Mieux vaut tard que jamais, hein ?

Bref, j'avais mon entretien hier, juste après être arrivée à Newcastle. Mon premier chauffeur de taxi m'a amené au mauvais endroit, et nous avons galéré pendant 20 minutes pour trouver l'endroit de mon entretien, avec mon second chauffeur de taxi. Résultat : il était 18h quand je suis arrivée, je crois !

Après 1h30 de discussion (cela s'est très bien passé, je suis la seule candidate à me déplacer pour l'entretien [les autres utilisent Skype], mais j'ai un profil académique assez atypique pour cette thèse, même si je maîtrise déjà toutes les techniques ou presque), j'ai pris un autre taxi pour me rendre chez mon hôte.

Il m'a proposé d'aller rejoindre ses amis dans un grand parc de Newcastle pour jouer à une sorte de "chasse à l'homme" (tu te caches dans les bois, tu cours quand on te trouve, et tu perds quand, comme moi, tu as l'endurance d'une vache). Franchement, c'était très drôle, même si avec l'herbe et la terre mouillées (alors qu'il n'a pas plu ! - d'ailleurs j'ai profite pour vous dire qu'il fait un chouia gris ici, mais pas de pluie ni rien, et je me balade sans manteau ! ), mon jean et mes baskets en ont pris un sacré coup !

Bref, vous comprenez mieux pourquoi ce n'est que ce matin à 1h environ que j'ai réalisé le soucis avec mon article d'hier !

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle