Publié le 30 Avril 2013

Mini-résumé de ma journée d'hier

Comme vous le savez, hier, c'était mon anniversaire. Pour fêter ça, j'ai eu un coup de coeur pour cette robe noire, qui me va comme un gant et coûte pas trop cher (merci H&M ! ), et qui m'a fait penser à la robe noire de Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé. Ni une, ni deux, je me suis dit que j'allais m'habiller en Holly Golightly pour l'occasion !

Je vous laisse admirer le résultat !

Après m'être accordé quelques petits plaisirs (un chai tea latte, le visionnage d'un How I Met Your Mother...), j'ai acheté ce superbe gâteau d'anniversaire chez Mark & Spencer. A déguster au pub où je suis allée le soir, pour fêter mon anniversaire auprès de plusieurs de mes précédents hôtes ainsi que quelques nouveaux venus sur le site de CouchSurfing (c'était vraiment super, j'ai découvert une super boisson, le Big Apple, et apprécié de discuter et jouer avec mes invités ! Mais ça passe TROP vite !).

Mais, le must du must de ma journée, cela a été un mail qui a fait office de cadeau d'anniversaire. En effet, il semblerait que mon entretien Skype ait été un succès car j'ai été sélectionnée pour la compétition de thèse. En gros, maintenant, je dois me présenter (et présenter le projet que je soutiens) devant un jury qui décidera, entre plusieurs équipes et leurs candidats, qui aura droit à une bourse de thèse. Croisage de doigts, c'est prévu pour le 13 mai !

Mini-résumé de ma journée d'hier
Mini-résumé de ma journée d'hier
Mini-résumé de ma journée d'hier
Mini-résumé de ma journée d'hier
Mini-résumé de ma journée d'hier

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 29 Avril 2013

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire !

Une fois n'est pas coutume, l'article que vous lisez actuellement a été écrit le jour où vous le lisez (si vous suivez le blog quotidiennement, of course) ! Car, aujourd'hui, c'est un jour spécial : c'est mon anniversaire et, pire encore, je fête mes 25 ans, un grand bond en avant, j'ai déjà l'impression d'être vieille ! ^^

J'avoue, ça fait bizarre au début de le fêter loin de chez soi, loin des gens avec qui on le fête habituellement (famille, amis...) mais c'est une expérience à prendre et je la prends avec plaisir.

Loin de moi l'idée de traîner seule en cette journée de fête, je suis la reine du jour et je compte bien en profiter (même si j'ai prévu de remplir quelques nouveaux formulaires d'application pour des thèses financées... * ).

Au programme :

- me faire des petits plaisirs sans conséquence ni culpabilisation (regarder le dernier épisode de How I Met Your Mother, ou lire sans culpabiliser de ne pas être en train de bucher, par exemple) (bizarrement, c'est des trucs que je fais très souvent... je suis la reine des petits plaisirs)

- ouvrir mon auto-cadeau d'anniversaire (je ne gâcherai rien en disant que c'est un livre de mon auteure préférée : Sophie Kinsella, acheté hier pour moins de 4 pounds grâce à une promo d'enfer! )

- acheter un des délicieux gâteaux disponibles à Mark & Spencer, ils sont recouverts de pâte à sucre et ont des jolies décorations (j'ai déjà glissé une cuillère dans mon sac)

- profiter de ma soirée au pub : je vais réserver une table pour une dizaine de personnes car j'ai lancé une invitation générale aux Cambridgiens (sic) pour qu'ils partagent avec moi ce jour festif

- écrire une sorte de "Bucket List" des choses à faire avant mes 30 ans, ça devrait être drôle !

- et être habillée comme une reine (et oser affirmer, tête haute, que c'est mon anniversaire aujourd'hui grâce à cette tenue).

Samedi, en effet, j'ai gagné énormément de place dans ma valise en réexpédiant, chez moi, des kilos de vêtements et de produits de beauté superflus (et deux livres déjà terminés), j'en pouvais plus d'être autant chargée !

Aussi, sans honte aucune, j'ai fait un peu de shopping pour être la plus belle pour mon anniversaire. A la base, je voulais juste des accessoires roses ou brillants, puis j'ai vu cette magnifique robe noire à H&M et j'ai eu le déclic du "thème" de ma tenue d'anniversaire...

Je vous montrerais ce que ça donne demain !

* Hier, j'ai failli criser. C'est toujours long de remplir les formulaires d'application et, après une heure à cliquer dans des cases et à en remplir d'autres, la dernière page m'annonce que pour postuler à une place disponible à Oxford, je dois débourser 50 pounds (65 euros). Depuis le début, je fuis comme la peste ce genre de proposition car, même venant d'une université aussi prestigieuse, je suis contre ce système de rétribution "je te donne de l'argent et tu prends en compte ma candidature". Ce n'est pas rare de voir de telles choses se faire ici mais, franchement, déjà que les études sont super coûteuses ici, cela m'énerve au plus haut point... Et je ne regrette pas d'avoir immédiatement cliqué sur le bouton "fermer la page" de mon navigateur : je ne suis pas une vache à lait !

Fin de la parenthèse, je ne veux pas terminer cet article festif sur une mauvaise note donc... happy birthay to me ! Que tous mes vœux se réalisent, et en particulier trouver une thèse rapidement (premier item sur ma Bucket List) !

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 28 Avril 2013

La découverte de Jesus College

Article écrit le 27 avril à 18h :

Comme je vous le disais hier, j'étais hébergée dans l'enceinte-même d'une université réputée, ces derniers jours : Jesus College. Si l'intérieur des bâtiments et notamment les chambres étudiantes sont comme neuves, l'aspect authentique des différents "monuments" est respecté (il y a même des double-vitrages à l'intérieur des chambres, derrière les vieilles menuiseries, pour faire plus authentique vu de l'extérieur).

Je vous laisse admirer les lieux, croyez-moi sur parole quand je vous dis qu'ils laissent sans voix !

J'ai eu l'occasion, avec mon hôte actuelle, d'aller prendre un repas tardif à 13h (pour l'Anglais moyen), samedi midi. Au programme, une sorte de brunch servi dès 11h qui se compose des divers éléments que l'on retrouve dans le traditionnel English Breakfast : haricots à la tomate, tomates pochées, saucisses (ici, c'est une version végétarienne * ), bacon, galettes de pommes de terre, oeufs sur le plat... Le tout servi avec des couverts "grand luxe" pour un prix modique (à 2, on a payé 5 euros environ).

* A noter qu'ici un grand pourcentage des gens est végétarien. A tel point que tous les restaurants affichent, sur leurs menus, un "V" pour notifier plus facilement les plats veggie à leurs clients.

PS : Demain, c'est mon anniversaire et j'ai fait du shopping en vue d'être la reine du jour, pour les 25 ans !

La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College
La découverte de Jesus College

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 27 Avril 2013

On se croirait à Poudlard !

Article écrit le 26 avril au soir :

C'est marrant, ce matin (le 26), j'ai acheté le dernier numéro de Grazia qui parlait de Liverpool et Manchester, et dans les 10 lieux à visiter absolument car totalement à la mode, figurait la salle de concert où j'étais hier soir, Camp & Furnace ! Je vous ai ajouté une photo, ici, pour la peine (hier, j'étais trop crevée pour la mettre). En gros, c'est une ancienne usine qui a été réhabilitée en bar - salle de concert - restaurant - galerie d'art...

Sinon, aujourd'hui, après un long voyage en bus pour rentrer sur Cambridge (et plus qu'une heure de retard au total), j'ai rencontré la nouvelle hôte qui vit dans son université de Cambridge. Comprendre : Jesus College, c'est comme Poudlard (cf Harry Potter) : plusieurs bâtiments vieux mais bien entretenus et très cosy, des sortes de couloirs extérieur, ... C'est super beau, et cela donne une atmosphère super reposante et super agréable pour travailler, je pense. Je ferais des photos demain, vu que j'ai accès à l'intérieur du collège vu que c'est là que je vais passer les deux prochaines nuits !

A noter que j'ai appris un truc sympa en discutant avec ma nouvelle hôte : si les droits d'entrée en université sont mirobolants (compter 11 000 euros par an environ), les étudiants contractent un prêt particulier, auprès de l'Etat. Si, grâce à leurs études, il réussissent dans la vie et gagnent plus de 23 000 euros environ par an, dans les années qui suivent la fin de leur étude, ils devront rembourser ce prêt. Mais s'ils ne gagnent pas assez ou gagnent leur vie bien plus tard (des dizaines d'années après), le prêt est annulé et ils ne doivent plus rien à l'Etat. Je trouve cela assez cool et surtout bien plus réjouissant que de devoir faire des études coûteuses sans savoir si tu vas pas être endetté toute ta vie.

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 26 Avril 2013

Je passe en vitesse, il est tard (le 25 au soir, presque le 26) et j'avoue ne pas savoir trop quoi vous dire, mis à part que mon voyage à Liverpool s'est bien passé, que mon entretien s'est bien passé, que j'ai été bien accueillie par mon hôte du soir et qu'on est allés voir une sorte de concert gratuit très sympa.

Ah, si, j'ai failli oublier : c'est quoi cet amour qu'ont les Anglais pour les voitures Audi, Mercedes, BMW, Lexus ou Alpha Roméo ? Il y en a partout ! J'ai encore vu une Ferrari aujourd'hui, d'ailleurs (c'est la troisième depuis mon arrivée), mais je cherche encore les Aston Martin ! A noter qu'ici, les Opel, n'ont pas le même logo qu'en France, c'est bizarre !

EDIT du 26 avril : Spotted aujourd'hui : deux Porsche Cayenne.

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 25 Avril 2013

En Angleterre, on mange aussi de la cuisine étrangère

Article écrit le 24 avril à 14h.

23/4 : On en était restés à ma soirée de découverte de l'envers du décor des universités anglaises. Je suis entrée dans Darwin College avec mon hôte actuelle et on a mangé dans un réfectoire aux allures de château : rien à voir avec Paul Sabatier, mon ancienne fac ! Tout est vieux mais en bon état, c'est très chic et confortable... Je me croyais dans Poudlard (Harry Potter) ! Le derrière de cette université donne sur Cam, la fameuse rivière. C'est super verdoyant, il doit y avoir des tonnes de jardiniers dans le coin pour que ce soit si bien entretenu !

24/4 : Pas de découverte de nouveaux lieux à Cambridge pour moi le lendemain : j'avais un entretien Skype ce matin et j'ai eu beau me rendre aux deux adresses de cyber-café que j'ai trouvé => c'était définitivement fermé. A croire que cela ne marche plus tant que ça depuis que tout le monde ou presque a un ordinateur portable et peut accéder au WiFi gratuit dans quasiment tous les cafés et bars de Cambridge ! (Dommage pour moi, car ma batterie dure seulement 1h et quelques quand je suis sur Skype... Heureusement, j'ai trouvé un endroit assez calme où me réfugier à la bibliothèque, même si les gens me regardaient bizarrement vu que je devais parler fort.)

Bref, aujourd'hui, c'est une journée au calme pour moi, mais j'en ai profité pour mettre en pratique quelque chose que j'ai appris en regardant l'émission de Gordon Ramsey à la TV (la version anglaise de "Cauchemar en cuisine" ) : en Angleterre, il faut aussi tester les restaurants aux spécialités étrangères.

C'est donc tout naturellement que mes pieds m'ont conduit dans une sorte de restaurant asiatique (sushi et autres) où je n'ai pas pu résister car... ils ont un tapis roulant pour choisir ses plats ! A la fin de ton repas, on calcule le total des petites assiettes que tu as récupérées sur le tapis, et tu paies ! Très sympa et pas trop cher, j'ai apprécié ma découverte et adoré le système du tapis roulant !

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 24 Avril 2013

La découverte d'une grande surface anglaise

Article écrit le 23 avril en fin d'après-midi.

Ce que je ne vous ai pas dit, hier, c'est que j'ai eu l'occasion de mettre pour la première fois les pieds dans une grande surface anglaise : Tesco. Si l'intérieur ne paie pas de mine (c'est plus Lidl ou Leader Price que Lafayette Gourmet ou Monoprix), j'aurais pu y rester de très longues heures tant j'étais curieuse de toutes les idées culinaires disponibles à la vente !

Je crois que c'est surtout le rayon des fromages qui m'a surprise car le cheddar y est disponible sous des centaines de formes différentes, et ils ont le fameux fromage qui s'épluche... en des dizaines de versions ! A noter aussi les Babybel Lighy (je ne crois pas que ça existe en France) et les mini-fromages à emporter, comme si c'était un snack "normal".

Au rayon sucreries, j'ai été déçue que des marques comme Lucky Charms ou Pop Tart ne soient pas dispo, mais ils ont des céréales à la cannelle (et j'adore la cannelle, dis-je en dégustant mon Chai Tea Latte à la cannelle de chez Starbucks) et d'autres qui ressemblent un peu à des Pop Tarts.

Je suis allée dans ce magasin avec mon hôte de Chatham pour trouver quoi manger le soir et, finalement, notre choix s'est porté sur une version végétarienne d'un autre plat local : les saucisses avec de la purée de pommes de terre au fromage, et bien sûr les petits pois pour avoir de la verdure dans l'assiette. Comme dessert, nous avons opté pour un trifle, autre dessert local ressemblant un peu à du tiramisu (super bon) et, le lendemain matin, un autre type de petit-déjeuner british nous attendait : des crumpets ! Ce sont des sortes de pancakes-blinis déjà cuits que l'on dire au four et que l'on couvre de beurre avant de les déguster (j'ai adoré, surtout que je les ai dégusté avec un thé anglais dans un mug Jane Austen ! ).

Sinon, pour vous raconter la journée du 23/4, j'avoue que je sèche car cela a été bus / car / car ... jusqu'à présent (je vous ai mis une photo de bus londoniens, pour la peine ! ), où je dois filer retrouver ma nouvelle hôte (nous allons dîner dans la fac de Cambridge où elle travaille).

La découverte d'une grande surface anglaise
La découverte d'une grande surface anglaise
La découverte d'une grande surface anglaise
La découverte d'une grande surface anglaise

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 23 Avril 2013

La culture anglaise et l'étrangère

Après ma découverte de Medway (cf article précédent), j'ai profité d'une soirée au calme à discuter autour d'un verre avec mon hôte actuel, qui est anglais, et ses amis qui sont tous d'une nationalité différente (espagnole, grecque et italienne). C'était vraiment très sympa, et j'ai pu constater que je peux même comprendre les étrangers quand ils parlent anglais, même s'ils parlent mieux que moi vu qu'ils sont là depuis quelques années déjà !

Le lendemain (hier à l'heure où ces lignes se publient, faut vraiment que je pense à mieux indiquer la chronologie des faits), j'ai travaillé à la bibliothèque universitaire du coin et j'ai mangé... attention, cette date est à graver dans les annales... mon premier Fish & Chips !

THE plat traditionnel anglais, des frites et du poisson pané maison (c'est du colin, je crois). Il était accompagné de cette sauce verte qui est en fait une sorte de purée de petits pois à la menthe (j'adore).

Une autre soirée calme à discuter m'attendait, par la suite. Et, aujourd'hui, je rentre à la maison à Cambridge !

A noter que j'ai eu à gérer plein de choses niveau organisation ces derniers jours : une de mes hôtes à Cambridge m'a fait faux bond et j'ai cherché en vitesse quelqu'un d'autre pour m'accueillir (cela a finalement été super rapide, je sous soulagée ! ). J'ai aussi planifié un aller-retour à Liverpool d'une journée pour un entretien, et trouvé facilement des gens pour m'héberger.

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 22 Avril 2013

Un froid de canard dans Medway !

Je suis arrivée hier à Medway, un ensemble de plusieurs villes : Chatham, Gillingham et Rochester, si j'ai bien compris. Impossible de ne pas frissonner ici (finalement, j'ai bien fait de prendre autant de trucs chauds) : il y a un vent très frais ici, à cause de la rivière qui donne sur la mer. D'ailleurs, il y a même des mouettes !

C'est un endroit assez bizarre, cela me fait penser à des "petites" villes comme Limoges ou autre, c'est hétérogène en terme d'architecture, avec des bâtiments tout nouveaux, des châteaux très français... Pas forcément très peuplé, mais il y a quand même de grandes universités.

J'ai mis 1h en bus pour aller de la gare routière de Gillingham à Chatham, et j'ai été surprise de croiser une Ferrari jaune pétard dans cette petite bourgade pas très riche !

Après une longue nuit de plus de 11h de sommeil (pour récupérer de la veille), j'ai pu participer à la culture anglaise avec concert de jazz dans un pub (où j'ai bu ma première "ginger ale") et voir un défilé de scouts !

Un froid de canard dans Medway !
Un froid de canard dans Medway !
Un froid de canard dans Medway !
Un froid de canard dans Medway !
Un froid de canard dans Medway !
Un froid de canard dans Medway !
Un froid de canard dans Medway !
Un froid de canard dans Medway !

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle

Publié le 21 Avril 2013

Un arrêt à Londres avant d'arriver à Chatham

Nous nous étions arrêtés à ma journée studieuse de vendredi. Depuis, j'ai pas vu le temps passer car, le soir du vendredi, j'ai pu voir la vraie culture anglaise à travers une visite dans un pub (où c'était soirée karaoké) et la suite de la soirée dans un "bar" (sorte de boite de nuit qui ferme à 3h du matin). Le temps de rentrer et tout, je me suis couchée si tard que j'ai dormi seulement 1 heure dans la nuit de vendredi à samedi : j'avais en effet mon bus à prendre assez tôt.

Ayant une correspondance à Londres, le bus est passé en plein centre de Londres. Vu comme j'étais chargée de toutes mes valises, je me suis permis de prendre seulement des photos depuis l'intérieur du bus. Je vous laisse les admirer !

Demain, je vous raconterais mon arrivée à Chatham, vous inquiétez pas, tout se passe super bien avec mon nouvel hôte !

Un arrêt à Londres avant d'arriver à ChathamUn arrêt à Londres avant d'arriver à ChathamUn arrêt à Londres avant d'arriver à Chatham
Un arrêt à Londres avant d'arriver à ChathamUn arrêt à Londres avant d'arriver à ChathamUn arrêt à Londres avant d'arriver à Chatham
Un arrêt à Londres avant d'arriver à ChathamUn arrêt à Londres avant d'arriver à ChathamUn arrêt à Londres avant d'arriver à Chatham

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle