Publié le 30 Mars 2013

J-17 : Plus de précision sur mes prochains arrêts !

En parallèle des derniers préparatifs (toujours en cours pour la plupart, terminés pour d'autres... on voit peu à peu le bout du tunnel), j'ai réalisé à quel point c'était dur de planifier un voyage quand on a devant soi des variables qui ... varient. Mea culpa, quand, en février dernier, j'ai réalisé mon planning de voyage, avec la succession des villes à voir, j'avais basé mes recherches sur deux erreurs :

- la première, c'est que j'avais estimé à vue de nez le nombre de postes disponibles dans chaque ville, sans tenir compte d'un facteur handicapant : beaucoup sont uniquement accessibles aux étrangers... ayant déjà vécu 3 ans en Angleterre. Une sorte de protectionniste, en quelque sorte.

- la seconde, c'est que, depuis, deux mois ont passés, deux mois au cours desquels mes statistiques "villes les plus prometteuses" ont un peu changé : d'autres attendaient apparemment mars pour ouvrir leurs candidatures...

Bref, aujourd'hui, j'ai passé ma journée à réparer mes erreurs, en tenant compte des vrais postes dispo pour moi et du fait que les financements pour ces thèses soient sûrs ou pas.. J'ai ensuite classé les villes par "régions prometteuses". Si Cambridge est toujours la première ville que je vais visiter (car j'ai déjà mes contacts là-bas et car je la préfère, mais, chut, c'est un secret), les autres villes sont chamboulées et j'ai décidé que passer 1 semaine dans une ville, cela ne m'empêchait pas de passer une journée dans une grande ville à proximité...

Donc, nouveau plan de voyage ! Bien plus clair que le précédent, vous en conviendrez !

1- Cambridge (2 semaines, dont une journée à : Norwich, Leicester, Gillingham (proche banlieue de Londres))

2- Manchester (quelques jours, dont une journée à Leeds)

3- Liverpool (quelques jours)

4- Southampton (quelques jours, dont une journée à Exeter)

5- Oxford (quelques jours, dont une journée dans le Surrey)

6- Birmingham (quelques jours, dont une journée à Nottingham)

7- Bath (quelques jours, dont une journée à Cardiff)

8- Edinburgh (quelques jours, dont une journée à Dundee, Glasgow et Aberdeen).

Ça, c'est le résultat après une journée à vérifier chaque annonce de thèse dispo... Maintenant, il me reste à voir si c'est réalisable avec les bus National Express (j'ai beaucoup de mal sur leur site) et avec les gens qui peuvent m'héberger...

J'en connais une qui va avoir du mal à dormir les prochaines nuits... J'ai du mal à comprendre ceux qui partent sans préparation, le stress qu'ils doivent avoir !

(Article écrit dans la semaine précédant sa publication...)

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle (Platinegirl)

Publié le 18 Mars 2013

J-30 : Déclenchement du chrono !

A J-30 de mon départ, il me reste plein de choses à faire !!! Des choses pas commencées, des choses à poursuivre, des choses à fignoler. Un petit listing s'impose :

- poursuivre la liste des trucs à mettre dans ma valise

- continuer à répondre aux annonces de bourses de thèse disponibles

- continuer à envoyer des demandes d'hébergement pour Cambridge : j'ai déjà 3 membres de Couchsurfing qui m'accueilleront pour un total de 7 jours : reste 7 jours où crécher à Cambridge !

- continuer à prévenir les chercheurs de Cambridge de ma venue

- commencer à prospecter sur CouchSurfing pour les villes suivantes

- commencer à prospecter aussi les chercheurs des villes suivantes

- me décider pour Mondial Assistance : je prends ou je prends pas ? J'hésite encore !

- RDV à la Caisse d'Epargne pour y fermer mes livrets : jeudi 21 mars !

- vérifier si tout est OK pour Pôle-Emploi (pour éviter de me faire radier en attendant que j'ai rien trouvé) : RDV le 26 mars !

- nouveau RDV à ma banque française (Crédit Agricole) pour y transférer mes livrets de Caisse d'Epargne : ce sera alors plus facile pour virer l'argent de secours... : jeudi 21 mars ???

- vérifier que tout est OK pour ma sécurité sociale (j'ai déjà ma carte européenne)

- profiter de mon RDV au Crédit Agricole pour y ouvrir le fameux compte bancaire Mastercard que j'ai choisi

- obliger la CPAM et ma mutuelle à se bouger les fesses pour me rembourser tous mes RDVs médicaux récents, histoire d'avoir un max d'argent sur mon compte

- faire imprimer le double de tous mes papiers importants à ma maman (ainsi que ma carte d'embarquement !) : je me suis déjà envoyé les scans, au cas où, à mes boites mails

- ranger à fond ma chambre pour éviter à ma mère de trop fourrer son nez dedans durant mon absence

- régler mon billet de bus

- sélectionner les livres à emporter

- transférer mes films et musiques de mon très gros disque dur externe à mon nouveau format poche

- vider mes cartes mémoires de téléphone et compagnie pour pouvoir prendre un max de photo

- résilier mon forfait téléphonique actuel

- rédiger un dossier pour que ma famille sache où je vais, quand... et ne s'inquiète pas

- voir s'il y a, près de Londres Heathrow, une boutique qui vend des cartes SIM et forfaits téléphoniques prépayés

- scanner mes cours pour les avoir dispo sur ma clé USB, car 3 classeurs d'archive, c'est bien trop lourd

- préparer ma visite culturelle à Cambridge : voir où je dois absolument aller, et notamment mon premier arrêt : Lush car je manque cruellement d'un shampooing pour cheveux gras (Jonnie Jumper) et que ça coûte bien moins cher là bas

- continuer d'organiser mon anniversaire avec des inconnus à Cambridge

- continuer d'apprendre encore mieux l'anglais pour me préparer à l'IELTS

- enregistrer tous mes numéros de téléphone sur un carnet car je m'en servirai peut-être à mon retour en France (si retour il y a)

- voir quand faire l'IELTS (et où)

- continuer de programmer des articles sur mon blog beauté pour quand je serais plus là

- vider à fond mes stocks de thés

- finir un max de produits de beauté entamés pour que ça ne périme pas en mon absence

- profiter à fond de mon chat

- continuer d'alimenter ce blog en trucs plus ou moins utiles, mais tellement réels !

- ...

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle (Platinegirl)

Publié le 5 Mars 2013

Formalité # 6 : Do you speak English ?

J'ai toujours aimé la langue anglaise. Je me rappelle avoir fait de la résistance quand, au collège, contre ma volonté, j'ai été forcée de prendre l'allemand en LV1 : je piquais alors les cours d'anglais de mes amies et leur faisais même réciter leurs verbes irréguliers. En parallèle, armée d'un dictionnaire français-anglais, je traduisais les paroles de chansons de Céline Dion... jusqu'à ce qu'un ami de ma famille me fasse découvrir cette merveille qu'est le sous-titrage VOST ! J'ai par la suite vite compris que ce n'est pas en cours d'anglais que j'apprendrais vraiment l'anglais (même si j'ai quand même étoffé un peu mon vocabulaire là-bas), mais par moi-même. Aussi, depuis, je regarde toujours les séries en VO ou VO sous-titrées français ou anglais (je traduis même des séries en tant que bénévole ! ) et je lis et écris beaucoup en anglais.

Mais ce n'est pas pour autant que je suis bilingue, loin de là. Mon oreille comprend difficilement l'accent britannique (mes séries et films sont surtout américains) et je n'ai pas pour habitude de répondre à ma TV devant un film : j'ai donc du mal à parler anglais. Si je ne maîtrise pas parfaitement encore cette langue, je connais mes lacunes et les endroits où j'hésite car je ne me rappelle plus de quelques règles d'anglais : les cas où utiliser le present perfect, les verbes à particules, l'ordre des adjectifs quand on en cite plusieurs à la suite, les "the" à ne pas mettre devant certains noms propres, mes phrases trop longues et trop complexes (à la française ! )... Connaître ses erreurs, c'est pouvoir mieux étudier l'anglais et les corriger !

Il existe quelques tests de langue qui permettent d'attester de notre niveau d'anglais et de pouvoir étudier dans une fac britannique : ma future thèse nécessite d'être inscrite en fac, j'aurais donc à passer un de ces tests. On peut les passer en France mais j'ai préféré attendre d'être en Angleterre pour pouvoir améliorer mon niveau d'ici là car il y a un résultat minimal requis, qui diffère de fac en fac (et économiser un peu car il faut dépenser quelques centaines d'euros pour les passer...).

Après avoir étudié la question, le test principal en Angleterre pour un objectif d'études est le IELTS (version académique) délivré par le British Concil (il est aussi reconnu en Nouvelle-Zélande et en Amérique du Nord).

Toujours dans un objectif économique, je me suis procuré un livre qui permet de le préparer (il existe des cours qui aident à le préparer, mais là encore il faut raquer...). Et, en attendant, je fais le plein de séries et films britanniques (Harry Potter, les adaptations de Jane Austen...).

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle (Platinegirl)

Publié le 4 Mars 2013

Mon (vrai) premier pas vers l'expatriation

Ceux qui suivent mon blog beauté savent que j'aime bien dépenser mes sous. Parce que j'aime posséder des choses, mais aussi parce que j'ai l'impression alors de prendre ma vie en main, de contrôler mon avenir et tout... Aussi, quand, après mon article "coup de gueule" sur mes soucis d'organisation indépendants de ma volonté, j'ai décidé de franchir un cap que je n'avais pas encore osé : réserver mon billet d'avion.

J'en avais vraiment marre d'attendre des bonnes nouvelles fessières et je ne voulais surtout pas devoir tout organiser à la dernière minute, en 15 jours top chrono.

De plus, en réservant mon billet pour le 16 avril 8h45, les choses me semblent plus vraies et j'ai l'impression d'avoir franchi un vrai obstacle, de quoi me remotiver pour la suite.

Résultats : j'ai commencé à contacter des gens sur CouchSurfing, j'ai commencé à organiser mon anniversaire à Cambridge (franchement ce serait trop triste d'être seule le jour de mes 25 ans ! ), j'ai lancé une série d'annonces sur LinkedIn... et, regardez, je suis là, de retour !

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle (Platinegirl)

Publié le 2 Mars 2013

Les soucis d'organisation du voyage

Je l'ai déjà mentionné, ma vie n'est pas de tout repos actuellement à cause de mon opération et de ses complications. Aussi j'ai du mal à me projeter dans l'avenir et donc dans mon voyage et donc dans ce blog.

Je suis une fille assez organisée, à la base, mais jusqu'à présent, tant qu'il n'était pas sûr et certain de la date à laquelle je pourrais partir, j'ai eu du mal car, sans date fixe,

- comment réserver un avion et le bus ?

- comment contacter les habitants susceptibles de me loger ?

- comment contacter les responsables de labo susceptibles de m'accueillir ?

- comment réserver suffisamment à l'avance, maos pas trop (car elle dure que 1 an), ma carte européenne d'assurance maladie ?

- ...

Actuellement, je vais mieux. Ma cicatrise est loin d'avoir cicatrisé, mais d'après mon infirmier, d'ici 3 semaines, je devrais être fin prête. Comme d'habitude, je m'offre une marge de sécurité et je me suis dis que je partirai finalement le 16 avril prochain (date à laquelle les moyens de transport sont au moins cher actuellement). Il me reste donc 5 semaines pour être prête, 5 semaines pour contacter les gens... et l'organisée que je suis trouve cela bien trop peu, évidemment.

J'ai déjà commandé ma carte européenne de maladie (en disant bien que je pars pas avant le 16 avril pour qu'elle soit antidatée en conséquence), je file réserver mes billets. Priez pour que tout aille bien niveau santé !

Voir les commentaires

Rédigé par Cyrielle (Platinegirl)